Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 06:15

Ok, on n'est que fin mai, et il nous reste un mois encore ici. mais l'on sent bien que ce mois sera consacré au départ, aux fêtes (liées bien souvent aux départs) et au secrétariat du bac, et que prendre la piste pour continuer à découvrir le pays n'est plus d'actualité. Alors je vous propose un petit bilan des zones que nous avons un peu découvertes dans le pays!

Pour rappel, la vie de prof expatrié a de différent par rapport à un expat envoyé par une entreprise, celui d'avoir moins d'argent pour y vivre, mais un peu plus de temps pour tenter de découvrir son pays d'accueil (attention, ne pas déformer mes propos, d'abord y'a des profs qui ont un vrai contrat d'expat et y'a des expats qui visitent de fond en comble leur pays d'accueil, ne généralisons pas hein??)

C'est grand l'Afrique hein?

C'est grand l'Afrique hein?

Et encore là, il manque un morceau au sud et un morceau à l'est!!

Mais zoomons sur la zone qui nous intéresse pour le moment!

Rappel: en cliquant sur la photo, vous devriez mieux y voir!

Par contre je ne vous fais ni liste ni commentaire, c'est juste "plaisir des yeux"!

3 ans de Cameroun: bilan des périples
Repost 0
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 06:23

Après avoir rassuré tout le monde sur le fait que j'ai mangé et dormi (à peu près) pendant ce périple, un petit aperçu des pistes traversées.

Pas de commentaire sur la route Yaoundé-Mbalmayo-Ebolowa, goudronnée, en bon état et peu fréquentée!

Par contre, la barre était placée plus haut sur le tronçon de piste Ebolowa-Akom II- Kribi. Premièrement à cause de la pluie et de ses conséquences, de son état et de sa longueur, ce qui tout cumulé nous fera arriver à 20h à Kribi!

Viendra la classique mais tout le temps en changement piste Kribi-Campo: la première fois que nous l'avons prise, avec Yann déjà, il manquait tous les ponts (et il doit en avoir une trentaine) ce qui rendait l'utilisation délicate, puis avec la construction du port en eaux profondes à 30 kms au sud de Kribi, le morceau menant au chantier est parfait et le reste part à veau l'eau (à vau l'eau??)

La surprise du voyage sera la possibilité suite à notre visite au parc de Campo de pouvoir traverser le parc par une piste entretenue, et plutôt bien, avec ponts et tout, par une compagnie forestière (la Wijma) qui y fait passer ses grumiers. Nous avons donc pu rejoindre sans trop d'encombres Campo à Ma'an (les 2 "villes" qui donnent leur nom au parc). Qui à partir de Ma'an deviendra même un vrai billard (rare sont les pistes ou on peut rouler sans danger à 80 kms/h!!). Pourquoi? Car les chinois construisent dans cette région un barrage dont je .. ne vous ai pas parle, le barrage de Memve'ele! Ce qui nous permettra de constater qu'ils y mettent les moyens, puisque pour la 1ère fois au Cameroun, nous avons eu droit à un pont flottant (que nous n'avons pas emprunté car il mène au chantier seulement).

La piste pour Ako Akas, passant par Nkolandom nous était déjà un peu connue car elle nous avait obligé, lors de notre weekend découverte, à faire demi-tour. Alors ici, spécial dédicace à Laurent et Alex, car la flaque maudite est encore pire qu'avant!

Nous finirons ensuite par une piste rejoignant Ebolowa à Sangmélima, plutôt convenable (avec là aussi de lourds travaux d'aménagement en cours) puis le reste ne sera que macadam (dont la portion Sangmélima-Mvogmékka, le village natal de Popol, un goudron immaculé ne servant quasiment qu'à lui!! Comme si François H décidait l'ouverture d'une ligne TGV Paris-Tulle en gros!).

Ne me reste plus qu'à parler, mais je sais que vous aimez cette rubrique, des incongruités rencontrées sur les routes camerounais: un camion anglais (parfois la piste se partage en 2 et l'une des solutions est bien plus confortable que l'autre, donc c'est la bataille pour s'y engager en 1er, et là c'est lui qui a gagné); un chargement de bois sur un véhicule totalement adapté et en plein milieu de la route, nous obligeant à attendre patiemment; et des problèmes de chronologie quand aux travaux sur les routes ou l'entreprise de terrassement passe avant la Sonel, qui gère les lignes électriques!

Piste Ebolowa - Akom II - Kribi
Piste Ebolowa - Akom II - Kribi
Piste Ebolowa - Akom II - Kribi
Piste Ebolowa - Akom II - Kribi

Piste Ebolowa - Akom II - Kribi

Piste Campo - Ma'anPiste Campo - Ma'an
Piste Campo - Ma'anPiste Campo - Ma'an

Piste Campo - Ma'an

Comparatif mars-avril piste Ako Akas
Comparatif mars-avril piste Ako Akas

Comparatif mars-avril piste Ako Akas

rouet immaculée direction le village de Biya

rouet immaculée direction le village de Biya

toujours des moments de rigolade sur les pistes camerounaises!toujours des moments de rigolade sur les pistes camerounaises!
toujours des moments de rigolade sur les pistes camerounaises!

toujours des moments de rigolade sur les pistes camerounaises!

Repost 0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 06:02

Les classiques rubriques liées au voyage en itinérance... Même si je me doute que la nouvelle version d'Overblog va pas mal vous "pénibiliser" la lecture, vu que je ne peux plus inclure plus d'une photo dans le corps du texte!

L'idée était donc de faire ce tour avec un maximum d'autonomie, ce qui signifie, tente, duvet (enfin sac à viande vu la chaleur et l'humidité locale), réchaud et nourriture pour 5-6 jours!

Le 1er campement a donc eu lieu (je vais essayer de mettre les photos correspondantes dans l'ordre sur le plage d'Hossegor ... à Grand Batanga, la longue enfilade de plage après Kribi, plein sud en direction de Campo! Avec installation de nuit (la piste fut longue mais je vous expliquerai pourquoi plus tard (ahh voyager avec un bon samaritain, ça se mérite). Et avec découverte au milieu de la nuit que la tente dudit samaritain n'est plus étanche!!! Donc fin de nuit dans la voiture, Ludo'style!

Ensuite, échaudé et un peu roulés dans la farine, la 2e nuit, nous avons dormi sous un toit à l'éco lodge à l'entrée du parc de Campo!! Enfin, le "éco" on se demande encore si cela signifie écologique ou économique..... Avec les éco-gardes du parc en train de parler (fort) une grande partie de la nuit!

3e nuit au sein du parc de Campo Ma'an (sur lequel je ferais un post complet aussi). Là on l'a joué sérieux: la bâche plastique par dessus la tente, mais l'eco-garde et le pisteur n'avaient pas, eux, prévu la pluie toute la nuit.... Et malgré le prêt de nos ponchos, ils ont du la trouver longue... la nuit!

4e nuit, toujours en tente, dans le village d'Ako Akas, au pied du rocher du même nom... Plutôt tranquille, sauf des moutes-moutes microscopiques qui nous ont pulvérisé les bras et les jambes au couché et au levé du soleil (avant de passer la journée au frais bien planqués dans l'herbe).

Et pour la nuit finale, on s'est offert l'hôtel (pas trop haut standing, faut pas déconner!) à Sangmélima... Et bizarrement impossible de dormir!

C'est pour ça que sur la route on s'est offert une pause (alcoolisée ok) au CTN de Nkolandom, où se reposaient Marjo, Zélie et Christophe!

Expé sud Cameroun: campingExpé sud Cameroun: camping
Expé sud Cameroun: campingExpé sud Cameroun: camping
Expé sud Cameroun: campingExpé sud Cameroun: camping
Expé sud Cameroun: campingExpé sud Cameroun: camping
Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 08:50
Dernière expédition en terres camerounaises

Me voilà de retour de 6 jours de pseudo-expédition dans la partie forêt-jungle du sud du Cameroun, et après mangé de la boue sur la route, de la pluie dans la tente, des moutes-moutes (orthographe improbable mais piqûres garanties) de mon côté, c'est vous qui allez devoir supporter pendant plusieurs longs jours mes récits d'aventurier de bas-étage!

Et on commence avec un tracé de périple complètement revu sur sa partie finale: point de Lolodorf (déjà fait) mais Ako Akas, Sangmélima et Mvogmékaa (le village natal de Popol)!

Et pendant ce temps-là, y'en a une qui se régale au resto coréen (ou tout se passe bien pour elle, et d'où les nouvelles du futur sont bonnes, la vie et la ville sont super, le boulot intéressants et ses collègues sympas).

Dernière expédition en terres camerounaises
Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 06:53

Et moi, pendant ce temps là? Ben je voyage aussi quand même..... Grâce à Air Vulliez! Un programme peu construit, avec cependant quelques informations de base:

Départ: vendredi 26 matin bonne heure

Destination: parc de Campo Ma'an, au sud de Kribi, à la frontière équato-guinéenne

Objectif: marcher sous la pluie dans un parc national de type jungle en espérant voir quelques animaux

Retour: jeudi 2 ou vendredi 3 mai

Conditions: autonomie complète et pistes boueuses

A bientôt avec un résumé en images, Inch Allah!

Le voyage de Herr Manu
Le voyage de Herr Manu
Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 07:04

Comme à chaque fois, il y a lors de ce genre de périples, quelques photos insolites à vous montrer.... A vous de les apprécier à leur juste valeur en fonction du contexte!!

 

D'abord, au bout de 2 heures de marches avec nos "petits" sacs à dos d'une douzaine de kilos qui commençaient déjà à nous tirer les épaules, nous avons croisé 2 gars....

planche

Qui couraient à la descente, avec, estimation du guide, 75 kgs sur la tête... (tellement vite que pour la prise de vue la dragonne de l'appareil photo est dans le champ de vision!!).

 

Nous avons aussi rencontré ce gland funky....

gland

Mais aussi ces 2 glands, tout heureux de jouer avec le cadre (monter sur le sommet ok, mais avec ça????):

cadre

Mais je m'auto-dérisionne un peu aussi, puisque, les épaules en feu, je me suis essayé au portage façon façon:

portage local

Et comme d'hab encore, les classiques vidéos:

 

Pour les amateurs de Lost, la série, on a retrouvé le monstre-fumée, mais en version blanche....

En plus classique car déjà abordé dans les posts précédents....

L'installation style "travaux forcés" du campement à 3500m d'altitude...

Et le feu, impressionnant, dont nous nous sommes dit après coup, que nous n'étions pas passés loin!
Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 07:07

4 nuits en tente à plus de 2000m d'altitude ça vous forme un homme!

 

Mann'spring camp:

Classique, puisuqe c'est le camp de la 2e nuit pour le tour "normal" du Mont, avec toutes les installations de confort, cuisine, hutte pour les porteurs et même une petite source pourse rafraîchir!

Mann'spring

Summit Camp:

Un camp qui n'existe pas... à 3500m d'altitude. Un buisson, du vent, beaucoup de vent, un soleil de plomb à 17h, la grande caillante à 18h! Et la pente...

summit camp 3

summit camp

summit camp 2

summit camp matin

Musingele camp:

Un terrain herubeux et plat, un ruisseau à 150m et ... c'est tout!

Musingele camp

Musingele camp 2

Musingele camp 3

Radio station camp:

De nouveau plus de confort, puisuqe le poste de radio est ouvert et possède... des lits... pour les porteurs et une cabane-cuisine y est installée.

radio stationcamp

radio stationcamp feu

Voilà on est presque débarrassé des posts sur la rando... demain les insolites et basta!


Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 19:00

Comme toujours....

Mt cam altitude

Etape 5: la fin du parcours (en gris)

Une petite pluie nocturne, qui nous a fait un peu peur, connaissant la violence des orages locaux, donne au levé une drôle d'impression..... Les porteurs pressés d'en finir sont prêt 30 minutes plus tôt que d'habitude!

brûme5

Brûme qui nous suivra longtemps.... et qui nous fera finir mouillés!

brûme5 1

Humidité propice aux fougères (avec en fond la ville de Buéa)

Fougères5

Et le retour à la civilisation à Bonakwanda, avec une église! Et un taxi pour rentrer à Buéa.

civilisation5

Bokwanda5

BILAN:

4h de marche

900m de dénivelé

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 13:00

Pour rapper, la carte.....

Mt cam altitude

Etape 4 (en jaune)

Le rituel est en place, levé, rangement , paquetage et départ le tout au levé du soleil!

départ4

leve-soleil4.jpg

Etant en phase de descente, nous sommes surpris par l'entame: en effet nous devinions bien une petite remontée, vu la configuration des leiux, mais cela devait être 1 petite heure pour à peine 100m de dénivelé. Nous y passerons presque 3h et nos jambes s'en souviennent encore!

savane4

montee4.jpg

Tout ça pour retomber dans une coulée de lave, et brumeuse en plus!

brume4

Et sans voir les éléphants de forêt, attractions de cette rando de 5 jours. Tout au plus quelques traces....

éléphant4Puis nous reprendrons nos classique: savane et brûlis.

savane4 1

brûlis4

Avec quand même un peu plus de piment puisuqe le feu nous guette!

feu4

Arrêtons nous un isntant sur cet épisode: au grand dam de Mathieu, le feu et la technique du brûlis sont omniprésents sur le Mont Cameroun. Or, nous avons beau retourner le problème dans tous les sens, nous ne comprenons pas. Normalement le brûlis est une technique faite pour régénérer les sols (bien que cela porte à controverse) mais là, pas de culture, pas de troupeaux en patûrages.....

 

Nous avons donc 3 hypothèses:

1) les chasseurs: en lutte contre les éco-gardes qui brûlent périodiquement leur campement pour réduire les effets de la chasse dans la zone.

2) les chasseurs, afin de mettre en mouvement leur gibier potentiel en le faisant fuir devant l'avance du feu.

3) les guides, afin de brûler cette savane haute qui gênent la progression de leurs touristes sur le Mont!

Seulement cela semble invérifiable, les uns accusant les autres et vice et versa.

 

Enfin le feu évité, nous apercevrons la vieille station radio (allemande dans mon esprit, mais certains l'annoncent anglaise...) qui a échappé à l'incendie!

radio station4

Et nous trouvons, à notre grande surprise, .... une route (qui a du servir à la construction et à l'entretien  de cette station puisqu'elle y aboutie).

route4Route que nous empruntons évidemment, et ce qui permet d'observer un peu plus le paysage au lieu de ses pieds tout en marchant pour la première fois à 2 de front!

route4 1cratère4

Et nous arrivons enfin à une autre station radio, moins belle, moins vieille et peut-être moins abandonnée qui nous servira de lieu de campement!

camp4

BILAN

8h de marche (pour 11h annoncées par le guide)

Dénivelé impossible à évaluer: +100m selon les cartes mais on est beaucoup montés et pas mal descendus!

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 08:34

Toujours pour rappel, la carte avec les altitudes approximatives:

Mt cam altitude

Etape 3: fin d'ascencion, sommet et début de la redescente (en vert sur la carte)

 

Après une très courte nuit très venteuse et sans sommeil, nous partons à l'assault du sommet. Selon nos estimations, environs encore 600m de dénivelé à absorber, les pieds dans la cendre.


Et il fait froid....

attaque3

Après 2h, l'un d'entre-nous aperçoit le sommet:

vue sommet 3

Où nous ferons bien évidemment les photos d'usage...

sommet groupe3

somet3

Puis commence la fameuse descente....avec comme objectif le fond de cette "vallée" qui, vue d'ne haut nous paraît à peu prêt plate mais qui ne le sera finalement que peu!

objectif3.jpgdont vous pouvez avoir une idée de la pente et voir qu'il n'y pas de sentier!

pente3

Nous y rencontrons une lave un peu spéciale...

lave3

Et nous finissons par emprunter le couloir de cendres, qui même si elle envahit les chaussures, reste finalement plus agréable à aborder que ces touffes d'herbes irrégulières sans sentier marqué.

cendre3

Où chacun descend à son propre rythme!

cendre3 1

En nous retournant on aperçoit d'où l'on vient: oui tout là haut et même plus haut, puisque le sommet est déjà hors de vue!

là haut3

Bien que quand on monte, on espère tous la descente, c'est à ce moment là qu'on se rappelle que la descente est génralement moins agréale et plus dure physiquement que l'ascencion!

batons3

Mais nous atteindrons finalement entiers, le camp de Musingele, camp qui n'a que le nom puisque c'est une étendue herbeuse qui nous paraît fort agréable, comparée à au site de la nuit précédente.

camp3.jpg

Avec la première anicroche avec le guide, puisque les porteurs ont dépassé le camp, à cause de problème de compréhension avec le guide, pour aller au camp de chasseurs plus bas, mais ils remonteront en arrière pur nous rejoindre, le ruisseau (si si!!) à côté du camp nous offrans la perspective d'un peu de confort, afin de nous laver les pieds!

pieds3.jpg

BILAN:

9h de marche (8h00-17h00)

2800m de dénivelé (500 en montée, 2300 en descente)

Repost 0

Présentation

  • : yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  •  yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  • : Les mini-aventures d'un clampin lambda, pécore du beaujolais profond, perdu dans ce grand monde....
  • Contact

Visiteurs

(compteur mis en place le 26 avril 2012!)

Tu Cherches Un Truc Précis??

Météo

YoWindow.com Forecast by yr.no

Géolocalisation visiteurs

free counters