Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 09:08

MOISBAT TREKK AVENTURE  présente en avant première son nouveau circuit dans une région reculée et donc préservée du Nord Cameroun, les Monts Alantika ("Allah Tikam", pays connu de Dieu seul, c'est vous dire!) en autonomie complète, sur 5 jours!

 

Carte Monts Alantika

 

Présentation: un peuple méconnu, les Komas, refusant les effets néfastes du progrès et fuyant l'islamisation du nord, se sont réfugiés dans ces moyennes montagnes formant la frontière entre Camerounet Nigéria. Un confort basique, les seuls réels témoignages du progrès technologique que vous rencontrerez, seront au maximum un poste de radio (que vous entendrez même, si les piles sont encore bonnes) et quelques lampes torches! Des paysages fabuleux, la savanne de montagne, légèrement arborée, quelques rivières, et beaucoup de soleil en cette saison sèche.

 

Difficultés: 4 à 6h de marche par jour, pour un dénivelé positif de 600-800m. Aucune difficulté particulière pour des randonneurs avertis, mais se méfier cependant de la chaleur!

 

Hébergement/Nourritue: porteurs pour vos effets et votre nourriture. Nuit sous tente dans les village. Repas à base de sardines, de vachequirit et parfois une papaye ou une banane! Eau en abondance, limpide (enfin bon) mais prévoir l'hydrochlorazon pour la désinfecter.

 

Programme:

 

Jour 1: notre responsable, Manu, sur Yaoundé, se levera de bonne heure 3 jours avant votre départ de Yaoundé, afin de réserver vos billets de train Yaoundé-Ngaoundéré (capitale de l'Adamaoua et poit de départ réel de votre voyage) pour être à 6h à faire la queue pour espérer vous obtenir 3 places en wagon-lit! Il se relèvera (de bonheur!!) le jour du départ pour aller confirmer ces mêmes 3 billets!

Rendez-vous donc à 17h30, après le boulot, à la gare ferroviaire de Yaoundé afin de trouver votre compartiment et d'effectuer les 12h (prévisionnelles) et 622 kms séparant les 2 villes (le voyage ayant pour certains,a pu durer jusqu'à 30h, entre incident, panne et même déraillement).

 

Jour 2: à l'arrivée à Ngaoundéré, vous sauterez dans la voiture de location réservée, après les habituelles embrouilles d'usage sur les prix et prestations, puis passerez faire vos dernières courses (sardines of course et quelques présents pour les villageois: savons, allumettes et sel). 3h de route asphaltée plus tard, vous dégusterez de la chèvre grillée et un top pamplemousse au bord de la route avant de vous enfoncez sur une piste précaire, en direction de Poli, Fignolé et Wangaï, votre destination finale. Après arrêt au poste de police de Voko, vous traverserez la réserve du Faro, où chanceux vous apercevrez antilopes, Kob de Buffon et autres,  et traverserez le fleuve Faro. A votre arrivée, prise de contact  avec le "responsable touristique" du village, votre guide et vos porteurs (dont la désignation frisera l'embrouille, entre choix des 2 chanceux qui gagneront 2-3 sous et tentative d'intimidation pour passer de 2 à 4 porteurs...). Montage de la tente et nuit dans la cour du Lamido (chef du village)

 

Jour 3: départ matinal aux alentours de 7h. Après 2 heures de marche, vous traverserez le village de Bimlirou le Bas, où se trouve la dernière école avant la Montagne. Encore une heure, et vous atteindrez Librou, lieu du repas au milieu de la population, heureuse de cette distraction. Sieste et redécollage après les grosses chaleurs. De nouveau 1h de marche, plus technique vu le dénivelé et la chaleur pour arriver au village des 3 baobabs, Nagymalo. Repas et nuit.

 

Jour 4: 2h de marche, pour un gros frisson, le passage en clandestin de la frontière nigérianne, et arrivée au village de Yébri pour le repas. Après un dernier effort, vous atteindrez Balengy, où vous passerez la nuit, toujours au Nigéria et toujours sans visa. Mais surtout vous y découvrez un des plus gros villages où les habitants auront généreusement fêtés la fin des récoltes du mil à la bière ... de mil, et vous accueilleront donc complètement bourrés et cela continura fort tard, rendant votre sommeil fort peu réparateur.

 

Jour 5: après avoir salué vos hôtes dont la plupart doivent avoir un mal de crâne carabiné, mais qui remettent ça dès 6h du mat, vous entamerez une longue descente sous un dur soleil, afin de retrouver la vallée et le Cameroun. Vous vous arrêterez à la "piscine", où vous pourrez vous laver, vus baigner et faire votre lessive. 15 minutes plus bas, vous rejoindrez Kolio, lieu de votre dernière nuit dans la montagne.

 

Jour 6: 2h de marche, arrêt à l'école de Bimlirou le bas, où vous discuterez pédagogie avec les instituteurs locaux, puis rejoindrez  Wangaï, ou l'existence du restaurant pourtant vantée par le guide se révèlera utopique, et où les embrouilles avec l'ensemble de la population essayant vainement de vous faire cracher le reste de votre blé vous obligera à réquisitionner un taxi et de fuire jusqu'à Poli,à 2h de piste de là pour trouver refuge chez Soeur Antoinette, qui vous accueillera comme des princes! Et en plus, vous pourrez, au coin de la rue, savourez votre première 33 glacée depuis 5 jours!

 

Jour 7: Après encore une heure de piste entre Poli et Carrefour Poli, puis Gouna, vous installerez sur le bord du goudron, en espérant une place dans un bus! La 1ère heure vera de nombreux bus assurant le trajet Garoua-Ngaoundéré passer à toute vitesses sans vous accordez un coup de klaxon, car pleins! Mais sans désespérer, vous obtiendrez peu après une demi place pour vous et votre compagne de voyage. 3h de route après, l'épaule gauche au niveau de la droite, et le cul martyrisé par une pièce métallique du siège, vous devrez encore négocier avec 2 taximotos afin de vous faire déposer à la maison d'acceuil diocésane  où des soeurs russes vous fourniront une chambre. Une bière et un resto façon plus tard, vous vous écroulerez de fatigue.

 

Jour 8 et jour 9: dédiés au voyage retour (réservation et confirmation des billets de train, en 1ère assise cette fois) et à la visite de la ville. Taximoto jusqu'à la gare et 12h folkloriques de train.

 

brochure-agence-voyage.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Reynald Schmid 15/11/2011 16:06


oups voici le lien vers flickr: http://www.flickr.com/photos/compdrw/sets/72157623402641879/


Reynald Schmid 15/11/2011 16:03


J'ai fait peu ou prou ce trekk l'année dernière (janvier) avec un ami. Génial!!! le trajet en train Yaoundé-Ngaroundéré vaut à lui seul le voyage. Les Monts Alantika = magnifique, Yaoundé =
tristounet
Voir sous le lien l'album déposé.
Conseil aux aventuriers: approchés avec le plus grand respect ces populations vierges de notre civilisation...
Salutations.
Reynald (alias compdrw)


La grande saucisse 20/02/2011 13:45


çà me fait penser au Pays Dogon.


Chenmawon 20/02/2011 18:48



ouais les villages accrochés à la falaise en moins!



Michèle 20/02/2011 10:36


C'est quoi? des ruches ? des cabannes pour les enfants ? des abrits de jardin?...
Question d'une villageoise Française.


Chenmawon 20/02/2011 10:44



non non, une case pour dormir ou faire la cuisine


 



Présentation

  • : yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  •  yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  • : Les mini-aventures d'un clampin lambda, pécore du beaujolais profond, perdu dans ce grand monde....
  • Contact

Visiteurs

(compteur mis en place le 26 avril 2012!)

Tu Cherches Un Truc Précis??

Météo

YoWindow.com Forecast by yr.no

Géolocalisation visiteurs

free counters