Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 12:51

Comme je n'ai pas grand chose de local à raconter, vu que je suis en vacances, que je repeins la terrasse, que aujourd'hui je suis juste sorti commander ma terre pour le jardin, payer la facture d'électricité d'octobre (oui déjà!) et acheter un casier de bières, le post d'aujourd'hui se veut une découverte de mon fabuleux métier d'enseignant....

 

Je m’adresse à toi, jeune enseignant, qui évangélise nos cités en brandissant le goupillon de la science.

Car c’est bien connu, tu es d’une inculture rare.

 

La seule vue d’un livre provoque chez toi des ricanements sinistres, l’opéra, des gestes obscènes, et l’art pictural, des érythèmes fessiers ainsi qu’une tendance à la pyromanie lourde. Tout ceci fait de toi un être veule et pathétique.

 

Ce goût immodéré pour les chiffres, qui te fait choisir systématiquement les produits les moins chers, c’est petit ça, démontre bien que tu es aussi d’une cupidité pitoyable. Tu es un être répugnant. Ta bassesse n’a d’égale que ta médiocrité et ta mesquinerie fait de toi un bien piètre personnage. Ne le prend pas mal, mais tu es un con. Je suis aussi inculte que toi mais moi, je suis un grand malin.

 

Je réussis à assécher tous les puits de culture grâce à mes perfides astuces. Car je suis un être perfide. Aussi je me propose, et je vais sans doute accepter, de te divulguer le secret de mon enseignement. - Mais quel est ce secret ? Demandes-tu avec ce petit air sournois et hypocrite que j’abhorre.

 

C’est simple.

 

Il consiste à saupoudrer subtilement mon enseignement de connotations culturelles. Ceci afin de laisser accroire aux manants que j’instruis, que je suis culturellement fort bien nanti.

Je vais donc te livrer quelques aphorismes puissants, que j’ai cueillis tout au long de ma vie d’aventurier, de baroudeur, et c’est vrai, un peu en regardant M6, grappillant par ci, butinant par là, ces pépites de culture, ces pistils d’intelligence, ces étamines de spiritualité.

 

Ainsi, lorsqu’un élève se trompe dans un choix, ne dis pas :

- Tu t’es trompé ! Lalalèèèèrrrrreuuuu !!

Mais substitue habilement ceci :

- Comme le disait David Duchovny dans X-Files : "La vérité est ailleurs".

- ???…

 

Vu la connotation culturelle ?

 

Oui je sais, ça fait un peu style qui s’la pète, et encore là, on n’est pas encore au taquet !

 

Deuxième exemple, ça va pas trop vite ?

 

L’élève semble toujours hésiter alors évite les remarques habituelles du genre :

- T’es vraiment qu’un con ! Putain mais c’est pas vrai !!!!

Glisse plutôt ceci :

- Ainsi que le disait Kévin Costner dans "Open Range" : "On reconnaît toujours quand on sait c’qui faut qu’on cherche". - ???…

Ça l’fait non ?

 

C’est vrai qu’ça donne un p’tit coté précieux, très "Jean d’Ormesson", mais assume !!!

 

Lorsque pour conclure, tu as constaté que l’élève ne veut rien foutre, ne sois pas taquin comme tu sais l’être :

- Putain de branleur va !!!

Mais use de ceci :

- Sais-tu ce que disait Clint Eastwood dans Pale Rider ?

- ???…

- "Il y a très peu de problèmes qu’on ne puisse résoudre avec un peu de sueur et de l’huile de coude".

- ???…

 

Et bingo ! Troisième connotation culturelle en cinq minutes !!!! Ça suit dans l’fond ? Pas trop complexés ? Ben ouais, le respect des élèves ça se gagne, ça se mérite, ça se conquérit (j’ai bon là ?). Bon, j’en ai plein d’autres, et si ça t’intéresse, et ça t’intéresse, je te les envoie.

 

En règle générale, évite les connotations littéraires du genre Victor Hugo par exemple, c’est assez commun et puis entre nous, j’trouve ça assez surfait, en fin de compte. Voilà.

Ah oui, les Schtroumpfs sont aussi une mine inépuisable d’aphorismes, alors n’hésite pas à exploiter ce filon avec ton petit piochon (ok, ton gros piochon, t’es d’une susceptibilité !!).

 

Mais comment faire lorsque la situation est conflictuelle, ou, la culture peut-elle venir au secours de ta pédagogie défaillante ?

Bien sûr. Imaginons deux élèves particulièrement désagréables et se dirigeant vers toi l’air vaguement menaçant, armés de barres à mine. Tu es désemparé, et ne sachant que faire tu improvises une posture de karaté vue dans "Inspecteur Derrick" mais, et ne le prends pas mal, t’as franchement l’air con. Et surtout c’est une erreur !!! Car c’est à ce moment précis que tu vas brandir la botte secrète, le joker, la référence culturelle qui tue : the cultural weapon.

La voici. Lorsque les élèves sont à deux mètres environ, commence mine de rien à chantonner la chanson des Barbapapa. Comme ceci : - Voici venir les Barbapapaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!! - ????……… - Toujouuuuurs, contennnnnnnnnnnnt !!!!!!!!!!!! Tu vas constater que les deux élèves stoppent net leur progression, ils semblent hésiter un instant, et puis soudain, ils s’effondrent en sanglots dans les bras l’un de l’autre. C’est gagné !! Dès cet instant, c’est toute la classe qui reprend en chœur avec toi : - Dans la famille des Barbapapaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!! Viens avec nouuuuuuuuuus !!!!!!!! Ils se prennent alors la main formant une vaste chaîne d’amour et dans une ferveur quasi mystique ils dressent leurs mains vers le ciel s’en remettant à Dieu, et ils allument leur briquet.

C’est poignant.

Et complètement con, je te l’accorde.

Mais ça marche !!!!!

Testé et approuvé par Manu himself !!!

Voilà, pas si compliqué qu’ça en fait !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

margot 27/10/2011 22:08


Alors j'ai une phrase choc à sortir en cas d'extrême urgence. Si un élève te dit, après que tu l'aies dûment réprimandé :"Vous savez pas où vous mettez les pieds Mr" tu lui réponds tel Chuck Norris
"Les pieds, je les mets où je veux et c'est souvent dans la gueule"... Effet garanti, tu deviens vite le cowboy du Lycée!


Chenmawon 28/10/2011 13:25



alors celle là je la note dans mon petit carnet, à utiliser de toute urgence! Mais en choisissant sa cible, y'a des 3e balèzes ici!



yvette moissonnier 25/10/2011 18:07


A mon tour de te le dire avec emphase , "la vérité est ailleurs " ça se conquiert vois-tu ? ça ne se conquérit pas , le "con qué rit" c'est toi mon cher fils , ne le prends pas mal!!...!!!!
(conquérir = acquérir en conjugaison !!!) Enfin bien amusant ton post d'aujourd'hui ! bises à vous 2


Chenmawon 26/10/2011 09:22



ah là là, j'avais écrit un texte long pour noyer le poisson... mais ce n'est pas passé, quelle vigilance!



michel 25/10/2011 13:35


T'es fatigué un peu en ce moment, non ?
En tout cas, très instructif... Est ce que tu es prof referant pour un stagiaire parce que si c'est le cas, Ca doit pas etre simple tous les jours de te suivre.


Chenmawon 25/10/2011 14:05



non non t(inquiètes je martyrise personne!



Sév 25/10/2011 13:26


Et bah dites donc Monsieur le Professeur Jean Manu, ça rigole pas !!!!!!!!!!


Présentation

  • : yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  •  yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  • : Les mini-aventures d'un clampin lambda, pécore du beaujolais profond, perdu dans ce grand monde....
  • Contact

Visiteurs

(compteur mis en place le 26 avril 2012!)

Tu Cherches Un Truc Précis??

Météo

YoWindow.com Forecast by yr.no

Géolocalisation visiteurs

free counters