Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:45

Promis après je les lâche! Enfin je dois encore leur écrire pour savoir comment on va s'arranger pour ce mois d'octobre à la fourniture du signal plus qu'aléatoire!

 

Mais bon ils font aussi parler d'eux dans la presse nationale!

Si vous n'avez pas l'envie ou le courage de tout lire, en résumé, ils se sont faits toper après avoir installer 150 kms de câble de fibre optique le long de l'xe lourd, installation dont normalement seul CAMTEL a le pouvoir d'installer! En autres florilèges, voici ce qui retient l'attention et fait sourire:
  • l'installation s'est faite le long de l'axe lourd Douala-Yaoundé, et personne ne s'est rendu compte de rien!
  • l'activité illégale a été découverte quand des manoeuvres non payés sont venuss plaindre auprès de CAMTEL pour obtenir leur dû! Et cmme CAMTELn'avait pas lancé de travaux, ils se sont doutés de quelques choses!
  • Creolink n'avait pas en stock ces  kms de câble, il semble donc que la fourniture du matériel provient d'un "emprunt" au stock de la société CAMTEL, avec des complicités à l'intérieur afin de sortir ce matos du stock!
  • la justification de tout cette installation clandestine serait que CAMTEL exige des tarifs inacceptables aux autres entreprises pour pouvoir avoir accès au haut débit de la fibre optique, et que Crolink aurait tenté de s'en affranchir!!

Article tiré du site de la Nouvelle Expression....

 

L’entreprise Creolink Communications Ltd, auteure de cet investissement parallèle, a été suprise en flagrant délit par Cameroon Telecommunications (Camtel).

 
Selon des informations rapportées par le responsable de la communication de cette entreprise,  le constat aurait été fait à la suite d’un incident survenu à leur siège. « De nombreuses personnes, visiblement des manœuvres, sont venues se plaindre de ce qu’ils n’avaient pas reçu leurs rémunérations», explique Gérard Assouzoh, cité par le site d’informations Journalducameroun.com. . « Interrogé sur ce dont ils parlaient, ils auraient fait savoir qu’ils ont creusé des tranchées et installé la fibre optique. Lorsque nous avons essayé de joindre les personnes sur les numéros que nous ont donné ces manœuvres, une voix nous a indiqué que le patron est aux États-Unis et que une fois de retour ils rappelleraient», poursuit Gérard Assouzoh. D’après lui, le matériel installé appartiendrait à la Camtel. Ce qui a poussé d’ailleurs Gerard Assouzonh a identifié des complicités à l’intérieur de l’entreprise. Ce dernier a appris que Camtel a saisi le Minpostel et l’Agence de régulation des télécommunications (Art), afin de clarifier la situation et surtout à retrouver ceux que ses responsables désignent comme des imposteurs. « Les investigations ont également permis de constater que non seulement les règles d’ingénierie de pose de câble souterrain n’étaient pas respectées, mais qu’en plus cette entreprise n’était titulaire que d’une licence pour l’exploitation d’un réseau des télécommunications de première catégorie, dont le secteur autorisé concerne les réseaux V-Sat et radioélectrique de terre pour la fourniture de l’accès à l’Internet », révèlent nos confrères de l’Agence presse africaine, qui ont également traité ce dossier sensible.

Traitement discriminatoire
 
Invités à s’expliquer quant à cette opération effectuée sans autorisation, les responsables de Creolink Communications Ltd ont justifié leur acte par le traitement discriminatoire réservé aux exploitants et fournisseurs de service par les opérateurs, la mauvaise qualité de la bande passante ainsi que la tarification prohibitive et suicidaire en vigueur. « L’information est fondée. On a l’autorisation de passer la fibre à Douala et à Yaoundé, mais pas pour l’interconnexion. Mon patron a voulu installer cela clandestinement », avoue un cadre de la maison, qui a requis l’anonymat. Dans un communiqué divulgué il y a quelques jours, l’Art a mis en demeure Creolink Communications pour un arrêt des travaux sans délai, sous réserve de la sanction qui sera infligée conformément à la règlementation en vigueur. S’il est vrai que le régulateur est sorti de ses gongs, une question intrigue néanmoins. Comment les travaux d’installation de près de 150 kilomètres de fibre optique ont pu être réalisés sans qu’aucune autorité ne s’en aperçoive ? Visiblement 150 kilomètres de fibre auront été dérobés de l’entreprise sans que la direction générale toute entière ne soit au courant. Un vrai conte de fées. En tout cas, les enquêtes diligentées par l’Art nous en diront plus.

 

Y'a rien là???? J'en arriverais presque à avoir une rubrique Creolink propre à ce blog!!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  •  yaounde-3-chosesavousdire.over-blog.fr
  • : Les mini-aventures d'un clampin lambda, pécore du beaujolais profond, perdu dans ce grand monde....
  • Contact

Visiteurs

(compteur mis en place le 26 avril 2012!)

Tu Cherches Un Truc Précis??

Météo

YoWindow.com Forecast by yr.no

Géolocalisation visiteurs

free counters